Rêves en continu

Envole- toi, voyage un peu,

Sur un désir, ce que tu veux.

Lueur d’espoir, envie d’y croire,

Même si futile et dérisoire.

La nuit accueille la lumière

Pour qui garde les yeux ouverts.

Ce chariot d’étoiles, tu le vois,

Il t’emmènera où que tu sois.

R
Rêve pour des idées folles, des envies de fêtes.

Oublie les défaites et prises de têtes.

Le temps, au creux de la main, est un flocon de neige.

Ose cultiver la terre d’un champ de rêves.

 
Vire  la télé grise, alarmiste…

Tout à l’envers et bien trop triste.

Remplis ce verre à moitié vide,

D’une eau joyeuse et limpide.

 
Fais des chansons, construis des ponts,

Découvre que tu as le don.

Range au placard juge et question,

Ton sourire seul aura raison.

R

Rêve pour des idées folles, des envies de fêtes.

Oublie les défaites et prises de têtes.

Le temps, au creux de la main, est un flocon de neige.

Ose cultiver la terre d’un champ de rêves.

(Rêve en continu suite)

Rêve de fiançailles et retrouvailles,

Mets- y ton cœur où que tu ailles,

Pour un garçon ou une fille,

Un père, une mère, des yeux qui brillent.

R

Rêve pour des idées folles, des envies de fêtes.

Oublie les défaites et prises de têtes.

Le temps, au creux de la main, est un flocon de neige.

Ose cultiver la terre d’un champ de rêves.

 

Paroles : Olivier Loin